Mise à jour le 11 mai 2020
60 Crédits ECTS
MASTER 1 GESTION DES TERRITOIRES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL

Résumé

Les nouveaux contextes territoriaux de l’aménagement, de la gestion et du développement (réformes des collectivités territoriales, nouvelle organisation de l’ingénierie d’État et des collectivités territoriales, enjeux de la durabilité et de la diversité, En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Une question sur votre orientation, votre stage, votre insertion professionnelle ?
Contactez le Service d'orientation

Détails

Pré-requis

Public ciblé
Les parcours de la mention de master G.T.D.L. se proposent d'accueillir tout.e étudiant.e titulaire au moins d'une licence en sciences humaines et sociales, agronomie ou sciences de l'environnement

Spécificités

Stage obligatoire Durée : 2 mois minimum, 6 mois maximum Date de début : mars

Présentation

Les nouveaux contextes territoriaux de l’aménagement, de la gestion et du développement (réformes des collectivités territoriales, nouvelle organisation de l’ingénierie d’État et des collectivités territoriales, enjeux de la durabilité et de la diversité, etc.) nécessitent des formations spécifiques tant pour les milieux professionnels que pour la recherche.
Le parcours « Développement rural » (DR) porté par l’Université Lyon 2 s’inscrit dans la mention de Master « Gestion des territoires et développement local » (GTDL) constituée de 6 parcours :
  • Développement rural (DR, Lyon 2)
  • Aménagement durable des territoires (ADDT, Lyon 3)
  • Ingénierie des transports et politiques de déplacements durables (ITP2D, Lyon 3)
  • Ingénierie des collectivités territoriales et stratégie foncière (INGETER, Lyon 3)
  • Mondes émergents, mondes en développement (MEMED, Lyon 3)
  • Santé et territoire, intelligence géographique et aide à la décision (SIGAD, Lyon 3)
Les 6 parcours présentent une cohérence transversale forte, marquée par l'interdisciplinarité, l'équilibre entre savoirs académiques/sciences et techniques de l'action, le souci de favoriser l’ouverture vers l’international et une attention soutenue pour l'échelon local, ses acteurs et ses institutions. De ce fait, l'offre de formation se caractérise par une réflexion constante sur la relation aux acteurs/trices, qui passe aussi bien par la méthodologie des sciences sociales que par une expérience directe avec les acteurs/trices du développement local, et par une réflexion sur le temps long et sur les particularités socioculturelles héritées et (ré)appropriées des territoires.
Ainsi, la mention « Gestion des territoires et développement local » (GTDL) est clairement tournée vers la dimension finalisée des sciences sociales et dans une co-construction avec les acteurs/trices, dans une démarche de science participative. Elle propose une offre à la fois cohérente et variée, aussi bien en direction des professions liées à la gestion, à l'aménagement et à l'appui au développement, que dans une perspective de recherche finalisée et réflexive sur ces enjeux.

Le parcours « Développement rural » (DR) de la mention « Gestion des territoires et développement local » (GTDL) permet aux étudiant.es de développer des compétences sur les problématiques du développement et de l’aménagement des territoires ruraux, avec un accent important mis sur la diversité des voies du développement, sur l'observation participante des jeux d'acteurs/trices, sur les ressources endogènes et les formes de territorialisation des activités et des productions (agriculture, alimentation, paysages, culture...), avec une approche pluridisciplinaire large (géographie, histoire, ethnologie, droit...) et une ouverture internationale en M2, sur les pays du pourtour de la Méditerranée, avec un partenariat privilégié avec l’IRA de Médenine en Tunisie.
Le parcours D.R. a pour objectif de former des généralistes de haut niveau, capables de répondre aux problématiques actuelles des campagnes françaises et occidentales, en matière d’aménagement du territoire et de développement local. Le développement des sociétés locales est abordé principalement au travers des logiques territoriales et par l’étude des jeux d’acteurs, dans une approche diachronique.
En termes de contenu de formation comme de débouchés, ce parcours a une double orientation professionnelle, en direction des métiers de l’action et de ceux de la recherche.
La professionnalisation est assurée par la présence d’intervenants professionnels, ainsi que par un projet tuteuré collectif (au premier semestre) et par un stage individuel (au second semestre) par an, tous deux obligatoires. Le projet tuteuré consiste à répondre à la commande réelle d’un partenaire territorial, qui encadre le collectif étudiant chargé de l’étude, en étroite relation avec l’équipe universitaire du Master.
La formation de Master " Développement rural " s'insère dans les filières géographie et aménagement de l'Université Lumière Lyon 2 et valorise du mieux possible ce contexte disciplinaire, en développant des enseignements méthodologiques approfondis sur les outils du géographe (cartographie, statistiques, illustration, SIG, techniques d’enquêtes).
La pluridisciplinarité des approches est pourtant une exigence essentielle au sein du parcours Développement rural (DR), en parfaite cohérence avec l’objectif d’appréhension globale des systèmes territoriaux ruraux et de leurs problématiques.
Cette pluridisciplinarité est inscrite dans l’équipe pédagogique, qui rassemble des universitaires géographes, historiens, juristes, sociologues, anthropologues et politistes, chacun apportant l’éclairage de sa discipline sur les problématiques rurales observées. Cette approche plurielle de l’objet rural conditionne la qualité de la formation et la réalisation de son premier objectif, dont la culture et l’ouverture d’esprit des étudiants sortants doivent être les garants. Elle se traduit également dans le recrutement des étudiants, qui proviennent de disciplines variées (toutes SHS)

Voir le site internet du master

Lieux

Campus Porte des Alpes (PDA)

Responsable(s) de la formation

Agnès BONNAUD

Contact secrétariat

Nelly BOIZOT
Tél : 04 78 77 44 14

Admission

Pré-requis

Formation(s) requise(s)

Le parcours « Développement rural » de la mention de master G.T.D.L. se propose d'accueillir tout.e étudiant.e titulaire au moins d'une licence en sciences humaines et sociales, agronomie ou sciences de l'environnement, intéressé.e par une formation interdisciplinaire sur les ressources du développement local. Toutefois, l'inscription dans le parcours est soumise à l'examen du dossier complet du candidat, complété par un entretien individuel permettant de vérifier la cohérence des acquis et du projet du/de la candidat.e, ainsi que sa motivation.
Les nombreuses disciplines mobilisées, l'importance du travail collectif et les responsabilités confiées lors de stages ou enquêtes de terrain imposent de vérifier la solidité des acquis, la motivation et la maturité des candidat.es. On valorisera notamment les aptitudes communicationnelles (maîtrise de l'écrit, aisance orale, …) et relationnelles (capacité à s’intégrer dans un groupe et à travailler en équipe), ainsi que l'intérêt spécifique pour les territoires ruraux. L'expérience personnelle (stages, emplois saisonniers, engagement associatif...) pourra pallier des insuffisances de bagage académique si la motivation pour combler ces dernières est suffisante.
Effectifs attendus :
En Master 1 : 24 étudiant.es
En Master 2 : 18 étudiant.e.s

Public ciblé

En formation initiale, le recrutement s'effectue à bac + 3 (licence ou diplôme équivalent) ou à une dérogation accordée par la commission pédagogique (équivalence reconnue de niveau bac + 3).
En formation continue, la recevabilité des candidatures est soumise à la possession d'un diplôme de licence (niveau bac + 3) ou à une dérogation accordée par la commission pédagogique (attestation de niveau bac + 2 plus validation d'acquis professionnels équivalents au minimum à 3 années pleines d'expérience professionnelle dans le champ de la formation). Les étudiant.e.s en reprise d'études ou en formation continue sont bienvenu.e.s.
Le Master accueille chaque année des étudiant.e.s étranger.e.s ayant pu faire la preuve qu'ils/elles ont un niveau suffisant de maîtrise de la langue française, tant à l'écrit qu'à l'oral.

Modalités de candidature

Suite à la publication de la loi n°2016-1828 du 23 décembre 2016, l'admission en master 1ere année est subordonnée au succès de l'examen d'un dossier de candidature suivi le cas échéant d'un entretien et/ou d'épreuves écrites. Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes : formulaire de candidature, lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes et relevés de notes des études supérieures en France ou à l'étranger. Pour certaines mentions de master, des pièces complémentaires peuvent être exigées. Les dates limites de dépôt des dossiers de candidature sont fixées chaque année universitaire et font l'objet d'une publication sur le site internet de l'université Lyon 2.

Sont concerné.es les étudiant.es de l'université Lyon 2, les étudiant.es venant d'un autre établissement d'enseignement supérieur français ou de l'Union européenne, ainsi que les candidat.es à la VAE. Les étudiant.es de nationalité étrangère hors Union européenne suivent la procédure CampusFrance ou déposent un dossier de candidature selon leur situation.

INSCRIPTION DES ETUDIANT.ES INTERNATIONAUX/ALES

Candidat.es de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse
Inscription en L2, L3, M1, M2 ou doctorat : dossier de "Demande d'accès" (téléchargeable courant mai sur le site des composantes ou via E-candidat).

Etudiant.es non européen.nes
Inscription en L2, L3, M1, M2, Doctorat :
Vous résidez dans un pays équipé de Campus France : la procédure CEF/Campus France est en ligne sur le site Campus France de votre pays
Vous résidez en France ou dans un pays non équipé de Campus France : vous devez déposer un dossier "Demande d'Accès" (téléchargeable courant mai sur le site des composantes ou via E-candidat)

Modalités de candidature spécifiques

Les candidatures se font sur la plateforme e-Candidat

Programme

L’enseignement est assuré à temps plein, en présentiel, durant les 6 premiers mois (septembre à février). Pas d’alternance ni d’enseignement à distance.

Au 1er semestre, le volume horaire global est d’environ 300 h étudiants + 1 semaine de terrain associée au projet tuteuré + 1 école de terrain. Le projet tuteuré collectif permet une pratique pré-professionnalisante sous pilotage universitaire, pour 10 ECTS. Les enseignements sont évalués pour une valeur totale de 20 ECTS.

Au semestre 2, un stage individuel d’au moins 2 mois (au plus 6 mois), professionnalisant ou de recherche, est obligatoire. La rédaction d’un mémoire soutenu oralement permet sa validation et l’obtention de 30 ECTS.

Pour les 6 parcours de la mention, un socle commun de compétences a été défini au niveau du Master 1, semestre 1. Il représente 6 ECTS et 60 h TD. Il permet aux étudiant.es de découvrir ou d’approfondir les théories, concepts et enjeux de l’aménagement, du développement et de la gestion des territoires. Cependant, les enseignements spécifiques à chaque parcours dominent dès le Master 1.
Enfin, des mutualisations sont prévues avec la mention de master « Gestion de l’environnement ».
Le parcours « Développement rural » de la mention « Gestion des territoires et développement local » (GTDL) est principalement adossé au Laboratoire d’Etudes Rurales (LER, EA 3827) de l’Université Lyon 2. Cette unité de recherche se distingue par son interdisciplinarité et par son souci d’allier recherche académique et recherche appliquée, avec un fort ancrage régional et des partenariats nombreux susceptibles d’apporter des débouchés professionnels pertinents pour les étudiant.es.

Stage obligatoire
Durée : 2 mois minimum
Date de début : à partir de février

Le recrutement international et les stages individuels à l’étranger encouragés, sans restriction géographique, dès le Master 1.
Les mobilités en Erasmus sont possibles en Master 1 uniquement, à l’année ou au semestre.
L’internationalisation de la formation elle-même se produit en Master 2, sur la base de partenariats dans le monde méditerranéen, en particulier avec l’I.R.A. (institut de recherche public sur les zones arides, Médenine) en Tunisie. D’autres partenariats ont été initiés avec l’ENFI (école nationale forestière d’ingénieurs) de Rabat-Salé (Maroc) et l’AMSR (association marocaine des sciences régionales), l’Université Ibn Zohr d’Agadir (Maroc) et les universités de Volos et d’Athènes (Grèce).

Et après ?

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en Master 243 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.