Mise à jour le 11 mai 2020
60 Crédits ECTS
MASTER 2 GESTION DES TERRRITOIRES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL - DÉVELOPPEMENT RURAL (DR)

Résumé

Pour comprendre la philosophie et les finalités de la formation, consulter la présentation du Master 1 GTDL parcours DR. Contenus du Master 2 : L’enseignement est assuré à temps plein, en présentiel, durant les 6 premiers mois (septembre à mars). En savoir plus

Détails

Spécificités

Stage obligatoire Durée : 4 mois minimum Date début : à partir d'avril

Présentation

Pour comprendre la philosophie et les finalités de la formation, consulter la présentation du Master 1 GTDL parcours DR.
Contenus du Master 2 :
L’enseignement est assuré à temps plein, en présentiel, durant les 6 premiers mois (septembre à mars). Pas d’alternance ni d’enseignement à distance.
Au 1er semestre, le volume horaire global est d’environ 300 h étudiants + 2 semaines de terrain associées au projet tuteuré + 2 écoles de terrain. Le projet tuteuré collectif permet une pratique pré-professionnalisante sous pilotage universitaire, pour 10 ECTS. Les enseignements sont évalués pour une valeur totale de 20 ECTS. Une option « audiovisuel » est proposée au 1er semestre pour former les étudiant.e.s volontaires à la réalisation de films documentaires de territoire.
Au semestre 2, un stage individuel d’au moins 4 mois (au plus 6 mois), professionnalisant ou de recherche, est obligatoire. La rédaction d’un mémoire soutenu oralement permet sa validation et l’obtention de 30 ECTS.
Voir le site internet du master

Lieux

Campus Porte des Alpes (PDA)

Responsable(s) de la formation

Agnès BONNAUD

Contact secrétariat

Nelly BOIZOT
Tél : 04.78.77.44.14

Admission

Modalités de candidature

Consulter la rubrique Admission de M1 Gestion des territoires et développement local
 

Modalités de candidature spécifiques

Les candidatures se font sur la plateforme e-Candidat

Programme

Stage obligatoire
Durée : 4 mois minimum
Date début : à partir d'avril

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Le parcours « Développement rural » (DR) prépare les étudiant.e.s à des missions très variées. Les principales d’entre elles sont les suivantes :
  • réalisation d’études, de diagnostics territoriaux ou thématiques, d’évaluations de politiques publiques (chargés d’études, consultants),
  • contribution à la construction d’une stratégie de développement territorial, formalisation des programmes d’actions dans le cadre de dispositifs publics,
  • animation de territoires de développement, gestion de programmes ou de contrats de développement : mobiliser les acteurs locaux, développer une animation territoriale et un accompagnement des porteurs de projet, etc. (chargés de mission, animateurs de développement) ;
  • recherche.
Connaissances à acquérir
Les métiers de l’ingénierie territoriale et de la recherche, auxquels se destinent les étudiants du Master DR, nécessitent l’acquisition de compétences par la formation et par l’expérience. Les divers stages, écoles de terrain, projets tuteurés et les apports de formation sous forme de cours participent ainsi conjointement au processus d’apprentissage fondé sur le renforcement de connaissances et le développement d’aptitudes personnelles et professionnelles.
Des résultats sont notamment attendus en termes de :
- compétences scientifiques : savoir questionner son environnement proche, mettre au point une problématique face à un sujet nouveau ; prise de recul avec les informations disponibles (bibliographie) ou recueillies (enquêtes et entretiens), interprétation et critique des données, présentation d’une synthèse écrite ; capacité à produire des documents de synthèse (mémoire, diagnostics de territoire, …) ; etc.
- compétences techniques : cartographie de données, techniques d’enquêtes qualitatives et quantitatives, collecte et traitement de données statistiques, techniques de communication et de conduite de réunions, anglais appliqué à l’aménagement et au développement rural, réalisation de films documentaires de territoire (optionnel) ;
- compétences transversales fondamentales pour les métiers auxquels forme le Master DR : curiosité, ouverture d’esprit, esprit critique, capacité à relativiser, adaptabilité, tolérance, aisance relationnelle, …
- compétences fondamentales : ayant trait aux différentes thématiques de l’aménagement et du développement rural*, mobilisables aussi bien dans le cadre de l’ingénierie du développement que dans celui de la recherche.

*Histoire rurale, cultures et patrimoines, droit du sol et des modes d’habiter, urbanisme opérationnel, droit des collectivités locales, fonctionnement des institutions, finances et fiscalité locales, politiques publiques en France et en Europe et leur évaluation, services en milieu rural, problématiques agricoles, agroalimentaires et forestières, développement social et culturel, économie sociale et solidaire, participation des populations locales en matière de développement territorial, questions identitaires, représentations, lecture de paysages, droit de l’environnement, politiques de développement durable, gestion de l’eau, connaissance des acteurs (approche stratégique), ...

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Les principaux débouchés du parcours « Développement rural » se trouvent dans les milieux professionnels de l’aménagement et du développement, au sein :
  • Des collectivités territoriales et leurs groupements (métiers de chargés de missions) ;
  • Des associations de développement (métiers de l’animation du développement) ;
  • Des bureaux d’études ou entreprises privées (métiers de consultants) ;
  • Des administrations ou structures parapubliques (métiers de chargés d’études, chefs de projets, etc.).
Dans le champ de la recherche, la poursuite logique du Master est le doctorat en géographie, aménagement et histoire, dans le cadre de l’école doctorale ED 483 « Sciences sociales » avec des possibilités, pour les thèses de recherche appliquée, de partenariat avec des acteurs régionaux ou des entreprises (bourses CIFRE). Les étudiants en reprise d’études peuvent s’orienter vers une thèse de type « PhD » s’ils travaillent dans le secteur du développement.

Codes des fiches ROME les plus proches :
  • A1303 Ingénierie en agriculture et environnement naturel,
  • K1802 Développement local,
  • K1404 Mise en œuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics,
  • M1403 Etudes et prospectives socio-économiques.
Dans le champ de la recherche, le parcours « Développement rural » offre la possibilité de poursuivre :
  • en thèse en géographie / aménagement et histoire,
  • en thèse de recherche appliquée en partenariat avec des acteurs régionaux ou des entreprises (bourses CIFRE).
Les étudiants en reprise d’études peuvent s’orienter vers une thèse de type "PhD" s’ils travaillent dans le secteur du développement.

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en Master 243 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.