Mise à jour le 18 juil. 2022
Séminaires de recherche
Proposés par la mention Mondes Médiévaux ou par des mentions partenaires sont proposés au choix à différents niveaux de la formation, ils constituent une part essentielle de la formation destinée à garantir :
  • un apprentissage de la recherche par la recherche ;
  • une progressive spécialisation ;
  • le croisement des disciplines et des compétences.
Les étudiant.es ont éventuellement la possibilité de choisir des séminaires de recherche proposés par d’autres mentions, sous réserve de leur cohérence avec la formation et de l’approbation de leur directeur/trice et du/de la coordinateur/trice pédagogique du Master.
 
Séminaires proposés par le master Mondes Médiévaux

Les séminaires sont largement ouverts à l'ensemble des étudiant.es de M1, de M2 et de doctorat, ainsi qu'à des auditeur/trices libres. Ils peuvent être suivis d'une année sur l'autre.

Liste des séminaires proposés dans le cadre du master Mondes Médiévaux

Séminaire des Médiévistes du CIHAM

La fréquentation du séminaire des médiévistes permet l’approfondissement de l’initiation à la recherche, à la faveur de séances consacrées à des domaines variés de l’histoire, de la littérature et de l’archéologie médiévales, tenant compte de l’actualité de la recherche et des activités de l’UMR 5648.
Le dit séminaire des médiévistes (7 séances par an en moyenne) réunit tous les quinze jours durant le deuxième semestre les membres de la formation et les doctorants, autour d’un invité qui présente ses recherches en rapport avec celles d’une des équipes.
Ouvert à tout public, ce séminaire est un lieu de rencontre entre historien.nes, archéologues et littéraires spécialistes de l'époque médiévale. Il s'apparente plus à une série de conférences (ou 1/2 journée d'études), avec un échange de questions/réponses à la fin, qu'à un simple séminaire de Master.
-> Télécharger le programme 2019 / 2020

Notez les dates des séminaires des médiévistes 2020

  • 16/01/2020 (Nouveaux objets de recherche au CIHAM)
  • 30/01 (Recherches doctorales au CIHAM), 06/02 (Joëlle Ducos) ;
  • 20/02 (Jean-Marie Fritz) ;
  • 19/03 (Elisabeth Lorans) ;
  • 26/03 (L'Islam au Palais Saint-Pierre) ;
  • 23/04 (Gian Luca Potestà) ;
  • 07/05 (Julio Navarro Palazon).
Trouver son sujet
 
Qu'est-ce que le mémoire de recherche ?

Le mémoire de recherche est le résultat d'une recherche originale menée sur un corpus documentaire neuf ou relu à nouveaux frais. Il suppose une maîtrise des travaux antérieurs et de la production historique sur le domaine de recherche concerné mais il ne peut en aucun cas se réduire à un travail de compilation de seconde main.
Le mémoire, achevé à la fin de l'année de M2, doit être présenté sous forme d'un volume de texte mis en forme typographiquement, organisé en chapitres hiérarchisés, doté de notes de bas de page dûment rédigées, d'une bibliographie, d'un inventaire des sources et, éventuellement d'annexes (éditions de textes, tableaux, dossiers iconographiques, relevés, stratigraphies etc. ).
Il fait l'objet d'une soutenance publique devant un jury constitué d'au moins deux membres.

Les mémoires soutenus à Lyon par les étudiants du Master "Mondes Médiévaux " (anciennement "Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musulmans médiévaux", et plus anciennement encore DEA "Histoire et archéologie médiévales") sont déposés, catalogués et consultables au centre de documentation du CIHAM-UMR 5648 (réouverture prévue en mai 2018).
Consultez le catalogue du Centre de documentation du CIHAM (recherche avancée : Centre : "CIHAM" et Type de document : "Mémoire").
Les travaux concernant les mondes arabe-musulman et byzantin sont conservés à la Bibliothèque de la Maison de l'Orient.

Comment définir son sujet de recherche ?

Définir un sujet peut prendre du temps et il est donc conseillé d'y réfléchir suffisamment tôt et de prendre contact avec un.e ou plusieurs membres de l'équipe du master.

Quelques conseils pour orienter votre réflexion
  • Avant tout, suivez vos goûts (quelle période du Moyen Âge, quelle aire géographique ou culturelle, quel type de documentation ?) pour trouver un sujet qui vous passionne !
  • Faites un bilan des compétences acquises ou que vous êtes prêt.es à acquérir en langues (anciennes et modernes), en technique de lecture des sources textuelles et archéologiques etc.
  • Parlez-en avec les spécialistes de l'équipe pédagogique du master : les directeurs et directrices de recherche sont là pour vous aider à choisir un sujet et vous conseiller sur la façon de l'aborder.
Quelques idées de domaines de recherche
 
  • Archéologie des paysages et environnementale, habitats et châteaux ; sujets croisant sources textuelles et matérielles.
  • Histoire du gouvernement dans les mondes chrétiens (gouvernement pontifical et répression antihérétique), histoire des pratiques intellectuelles dans les ordres religieux, histoire des pratiques marchandes, histoire de la médecine, histoire des images et de leurs usages.
  • Littératures : en construction.
Quelques typologies de sources (pouvant pour la plupart être croisées !)
 
  • Données de l'archéologie de terrain ou du bâti, céramique, monnaies, inscriptions etc.
  • Chartes, cartulaires, registres de compte, registres notariaux, registres judiciaires (notamment de l'Inquisition), registres de lettres, registres de délibérations, statuts (de villes, d'ordres, de confréries, de métiers) etc.
  • Traités médicaux, manuels pédagogiques, manuels pour les prédicateurs, les inquisiteurs ou les confesseurs, sermons et discours, chroniques, Vies de saints, romans, fabliaux etc.
  • Panneaux peints, fresques, sculpture monumentale, objets, enluminures etc.