Mise à jour le 06 janv. 2023
Filière
Le secteur du tourisme

Le secteur du tourisme constitue le premier secteur économique mondial en termes de services. Il représente un outil de développement essentiel dans le monde entier et un marché en constante évolution. En 2019, l’Organisation Mondiale du Tourisme estime à plus de 1,5 milliards le nombre d’arrivées de touristes internationaux dans le monde, soit une augmentation de 6 % par rapport à 2018. Cette croissance, jusqu’à 2019, peut s’expliquer par de nombreux facteurs, tels que l’essor des low cost ou encore le progrès économique, mais également par des changements technologiques et la hausse générale du temps consacré aux loisirs. Le tourisme apparaît comme un secteur d’activité qui requiert ainsi des agents diplômés.

Mis à mal pendant la crise sanitaire de Covid-19 (avec une diminution de 73% du nombre de touristes en 2020, soit un niveau quasiment équivalent à 1990 !), le secteur a toutefois connu un redémarrage indéniable avec une augmentation de la demande en tourisme de proximité. Le repositionnement des acteurs du tourisme et des touristes vers les destinations de proximité durant les deux ans de pandémie conduit l’ensemble de la société à repenser le tourisme. Ce mouvement se double du phénomène de développement durable qui se développe davantage au sein du tourisme depuis plusieurs décennies.
Au sein de ce contexte, la France est classée en tête pour la réception de touristes internationaux mais en valeur, le pays n’est qu’en troisième position derrière les Etats-Unis et l’Espagne. Cette position dominante confère une forte attractivité aux cursus universitaires spécialisés dans le tourisme.


Le tourisme à l’Université Lyon 2

Au niveau du pôle lyonnais, le tourisme relève de la seule Université Lyon 2 et, à ce titre, contribue au rayonnement de l’établissement comme grand centre de formation universitaire aux métiers du tourisme.
Le Département de Tourisme a été créé en 1979 ce qui fait de lui l’un des tous premiers de France. Il a proposé jusqu’en 1992 une formation universitaire classique de Licence débouchant sur une Maîtrise de tourisme. Puis, il s’enrichit de la création d’un DESS, d’un DNGIN et d’une Maîtrise de Sciences et Techniques (MST).
Dans la décennie 2000, ce même département a transformé et enrichi ses formations pour conforter son positionnement régional et national en offre de formations professionnelles et de recherche pour répondre à la diversification des métiers et pour adapter ses diplômes au cursus Licence / Master / Doctorat.
De fait, le département bénéficie depuis 2006 d’une habilitation de master 1 et 2 faisant suite à la transformation de la MST existante, qui permet de former conjointement aux filières recherche et professionnelle.
Le master est complété par deux licences professionnelles : la LP « Produits des terroirs, Circuits courts et Gastronomie » (LP PCG) et la LP « Guides conférenciers médiateurs culturels » (LP GCMC).
Les choix thématiques opérés continûment identifient et font connaître aujourd’hui le département pour sa formation aux métiers de la mise en tourisme des territoires et des patrimoines.


Les formations proposées par le Département de Tourisme

Le Département offre l'avantage de proposer à la fois :
- une formation universitaire conçue en fonction des métiers en relation avec des partenariats professionnels étroits. Grâce à des enseignements de type cours magistraux (CM), les étudiants acquièrent les connaissances, les concepts de base et méthodes nécessaires à une dimension théorique du tourisme. Par le biais des travaux dirigés (TD), ils apprennent à mobiliser ces outils au service de cas concrets et de problématiques tirées de l’actualité touristique. Dans ce secteur d'activité, les entreprises et organisations attendent des étudiants qualifiés et spécialisés en même temps qu'elles recherchent des profils polyvalents et agiles ;
- une formation professionnalisante où les étudiants acquièrent de l’expérience professionnelle par un stage conventionné de longue durée, des études de cas, des visites sur le terrain, des rencontres avec les professionnels ou encore des projets tutorés qui participent ainsi à leur professionnalisation ;
- une formation internationalisée : le département Tourisme est attaché à une culture de mobilité et d'ouverture dans toutes ses formations et il favorise une dimension multiculturelle. Son développement international se concrétise par des échanges avec de nombreuses universités (dont le Master Planning and Management of Tourism Systems de l’Université de Bergame) et par des programmes d'études répondant au standard international (Léonardo, Socrates, Erasmus, Erasmus Mundus) ainsi que des promotions intégrant plusieurs nationalités. L'internationalisation des formations professionnelles du tourisme prépare au mieux les étudiants et les confronte dans leur cursus à un environnement professionnel et culturel varié primordial en tourisme.


Les débouchés des formations de tourisme

Les domaines auxquels mènent les formations en tourisme sont variés.

- La LP GCMC permet l’accès aux métiers de la culture et du tourisme, en médiation et valorisation des patrimoines et des territoires, et l’obtention de la carte professionnelle de guide-conférencier. Ces métiers exigeant une grande culture générale se retrouvent sur les territoires dans des institutions culturelles, des musées, des monuments historiques, des organismes et institutions de tourisme, des opérateurs de voyages et de séjours, voire des prestataires auto-entrepreneurs. Ces professionnels assurent des visites guidées en ville ou médiations en institutions culturelles, en langues étrangères et auprès de publics divers : enfants, famille, en situation de handicap, empêché ou du champ social.  

- La LP PCG vise à former les managers de demain en charge de l’encadrement et l’animation des actions de développement local mais aussi à les doter d’outils au service de la valorisation et la mise en synergie du monde agricole, du tourisme et de la gastronomie. Cette formation peut ainsi conduire aux métiers suivants : animateur territorial, chargé d’étude « tourisme et promotion », chargé de mission filières et qualité, conseiller marketing en Agritourisme, créateur de Très Petites Entreprises voire repreneur d’exploitation agricole avec projet de diversification ou de redynamisation.

- Le Master Tourisme, avec son positionnement durable, ouvre sur des débouchés dont le spectre est étendu. Son objectif est de former des professionnels capables d’œuvrer de manière polyvalente dans le domaine du tourisme (entendu au sens large : tourismes, loisirs, récréation, événementiel). La formation, parce qu’elle dote les étudiants de connaissances transversales en plus de compétences opérationnelles, les équipe efficacement pour appréhender leur évolution à long terme dans la profession. L’actuel décloisonnement thématique et sectoriel de la profession étant voué à s’accentuer avec le temps, cette formation prépare des professionnels flexibles, autonomes et capables de s’adapter à un contexte mouvant. L’orientation prise dans ce master est de familiariser les futurs professionnels à la démarche de développement durable ; ainsi, la formation dans son ensemble tient compte des enjeux économiques, écologiques et sociaux dans le développement du tourisme.

Les emplois potentiels se trouvent dans différents secteurs :
~ secteur de l’expertise aménagement et développement : agent.e de développement (collectivités, EPIC, établissements publics, sociétés d’économie mixte…) ; chargé.e de projet (ONG, musées, associations…) ; ingénieur.e et chargé.e d’études des questions de valorisation patrimoniale ; consultant.e en développement touristique…
~ secteur de la gestion-animation : directeur.trice de site touristique ; directeur.trice d’organisme touristique (OT) ; animateur.trice de réseau de sites ; animateur.trice et médiateur.trice du patrimoine…
~ secteur de la production-commercialisation : chargé.e de production (voyagistes, sites touristiques) ; chef.fe de produit ; chargé.e de promotion et relation presse (OT, CDT, ADT…) ; métiers de l’édition touristique (éditions classique et multimédia)…
Nouvelle offre de
formation 2022/2026
Licences professionnelles
Masters
Equipe
pédagogique


Directeur du département

 
Anthony Simon

Maître de conférences
Directeur Tourisme
Doyen de l'UFR Temps et Territoires
Responsable M1 Tourisme parcours Management durable des territoires et des produits touristiques

 

Enseignant.e.s responsables de formations

 
Alexandra Dubourget-Narbonnet

Chargée de projets de médiation culturelle et scientifique au Musée de sciences biologiques Dr Mérieux
Co-responsable LP Guide Conférencier - Parcours Guide-Conférencier Médiateur culturel - LPGC

Etienne Faugier

Maître de conférences
Vice-Doyen de l'UFR Temps et Territoires
Co-responsable LP Guide Conférencier - Parcours Guide-Conférencier Médiateur culturel - LPGC

Frédéric Lamantia

Professeur associé des universités
Responsable Master parcours "Tourisme" en partenariat avec l'Université de Tlibissi

Nathalie Mathian

Maîtresse de conférences
Responsable LP Guide-Conférencier parcours Animateur-Concepteur en patrimoine culturel
Co-responsable Master Histoire de l'art parcours Patrimoine, architecture, mondialisation

Nicolas Mourgeon

Professeur associé des universités
Co-responsable LP Produits des terroirs, circuits courts et gastronomie

Iris Siret

Maîtresse de conférences
Co-responsable LP Produits des terroirs, circuits courts et gastronomie

Sébastien Soulez

Professeur des universités
VP chargé de l'alternance
Responsable Master Tourisme
Responsable M2 Tourisme parcours Management durable des territoires et des produits touristiques

Enseignant.e.s

 

Florence Plantier

Professeure associée des universités

 
Secrétariats
Masters Tourisme
Licence Pro Guide Conférencier : médiation culturelle
Licence Pro Guide Conférencier : animateur, concepteur et patrimoine culturel
Licence Pro PCG

Marie-Danielle Desrayaud
Bureau V.261
Porte des Alpes - Bâtiment V
04 78 77 23 03
secretariat.tourisme@listes.univ-lyon2.fr