Mise à jour le 21 nov. 2022
60 Crédits ECTS
MASTER 2 SCIENCES DE L'EAU / INTERNATIONAL INTEGRATED WATERSHED SCIENCES - H2O'LYON

Résumé

Ce parcours de Master a pour l'objectif de former à et par la recherche des spécialistes capables d'appréhender les défis complexes de demain par la maitrise théorique et pratique de l'interdisciplinarité et la compréhension des enjeux socio-économiques En savoir plus

Détails

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement
BAC+4
Public ciblé
Il est vivement conseillé d'avoir effectué une partie de son cursus, et/ou d'avoir une expérience professionnelle (stage ou emploi) dans le domaine de l'eau ou de la gestion environnementale.

spécificités

Stage obligatoire au second semestre (6 mois).

Présentation

Ce parcours de Master a pour l'objectif de former à et par la recherche des spécialistes capables d'appréhender les défis complexes de demain par la maitrise théorique et pratique de l'interdisciplinarité et la compréhension des enjeux socio-économiques appliquée aux sciences de l'eau et des hydrosystèmes.
L'eau douce est devenue une ressource critique très limitée et les demandes anthropiques croissantes (par exemple, l'eau potable, l'assainissement, l'hydroélectricité, l'irrigation, le transport) créent souvent des conflits avec les exigences de qualité et de disponibilité de l'eau des hydrosystèmes naturels. Aborder les complexités des défis de l'eau douce et développer des approches innovantes et intégrées dans toutes les disciplines est essentiel pour développer des solutions durables. Cette piste de spécialisation est idéale pour les étudiants ayant un large intérêt pour les sciences de l'eau qui souhaitent intégrer les dimensions sociales, environnementales et d'ingénierie. Les étudiants élargiront non seulement leurs connaissances dans leur propre discipline, mais acquerront également une perspective transdisciplinaire des sciences des bassins versants. Cela permettra aux étudiants de bien comprendre les menaces qui pèsent sur les hydrosystèmes naturels et anthropiques et de développer leurs compétences pour créer et mettre en œuvre des solutions innovantes et holistiques. L'enseignement est élaboré et animé par des chercheurs experts des unités de recherche H2O'Lyon et des partenaires nationaux et internationaux.
Après avoir passé une première année de Master dans leur champ disciplinaire, la seconde année (M2) permet aux étudiants de se former aux métiers de la recherche dans leur discipline de spécialisation tout en leur apportant de solides compétences, théoriques et pratiques, du travail interdisciplinaire, en interaction avec le monde socio-économique et la recherche internationale, nécessaires à la compréhension des enjeux complexes actuels et futurs dans le domaine de l'eau. L'ensemble de la formation est dispensé en anglais et la mobilité internationale est un élément de la formation.
Pour en savoir plus, voir les pages dédiées sur le site de l'EUR H2O'Lyon-Formation IWS
Site en français
Site en anglais

Lieux

La formation se déroule dans la Métropole de Lyon (sur les campus des Universités Lyon 1 et Lumière Lyon 2). Cependant, des séminaires, des cours et des stages ou journées de terrain peuvent se dérouler sur d'autres sites.

Responsable(s) de la formation

Partenariats

Établissements

Université Claude Bernard - Lyon 1 - UFR Biosciences et Faculté des Sciences / INSA / ENTPE

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

BAC+4

Formation(s) requise(s)

Le parcours IWS est ouverte aux étudiants de l'Université de Lyon inscrits dans les Masters Biodiversité, Ecologie et Evolution (BEE), Management de l'Environnement, Risques et Environnement, Microbiologie, Sciences de l'Eau, Géomatique et Procédés, Génie des Bioprocédés. Les étudiants des écoles d'ingénieurs INSA de Lyon et ENTPE peuvent également s'inscrire en deuxième année de ce parcours de spécialisation.
Pour les candidats extérieurs, les diplômes déjà obtenus, de niveau équivalent au Master 1 devront couvrir les connaissances scientifiques et techniques délivrées par exemple en géographie et d'aménagement, bio-sciences, génie civil, sciences de la terre, chimie de l'eau, économie et/ou droit de l'environnement, sciences de l'ingénieur (liste non exhaustive ; principe = lien avec le domaine de formation du Master).

Public ciblé

Il est vivement conseillé d'avoir effectué une partie de son cursus, et/ou d'avoir une expérience professionnelle (stage ou emploi) dans le domaine de l'eau ou de la gestion environnementale.
Il conviendra de justifier à minima d'un niveau B2 en anglais (avec un score TOEFL 90 ou IELTS 6.5 ou équivalent).
Une mobilité à l'étranger d'au moins 4 à 6 mois est obligatoire avant d'accéder en M2.

Modalités de candidature

Pour les étudiant.es non inscrit.es à l'Université Lyon 2 et les étudiant.es de notre Université souhaitant changer d'orientation, les candidatures sont à déposer sur la plateforme eCandidat selon le calendrier de de candidature de l’université Lyon 2.

Inscription des étudiant.es internationaux.ales :

  1. Candidat.es de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse : dossier de "Demande d'accès" via eCandidat selon le calendrier de de candidature de l’université Lyon 2.).
  2. Etudiant.es non européen.nes
    • Vous résidez dans un pays équipé de Campus France : la procédure CEF/Campus France est en ligne sur le site Campus France de votre pays
    • Vous résidez en France ou dans un pays non équipé de Campus France : vous devez déposer un dossier "Demande d'Accès" via eCandidat selon le calendrier de de candidature de l’université Lyon 2.).

Programme

Le parcours de spécialisation en sciences intégrées des bassins versants est un programme de deux ans totalisant 120 ECTS (60 crédits par an). Tous les cours de deuxième année sont dispensés en anglais. Les étudiants peuvent entrer dans le programme en première ou en deuxième année.
Au cours de la première année, les étudiants complètent le programme de Master 1 dans lequel ils sont inscrits (M1 des Mentions de l'EUR H2O'Lyon participant à la formation) pour approfondir leurs connaissances et compétences disciplinaires, par :
  • Un atelier de terrain supervisé de 3 jours pour développer une étude de cas dans un contexte interdisciplinaire. Les étudiants découvriront la valeur de l'intégration de différentes disciplines et collaboreront pour résoudre des problèmes complexes liés aux sciences de l'eau.
  • Une participation à un programme de mentorat de recherche d'un an. Les étudiants seront associés à des chercheurs de la communauté H2O'Lyon. Les étudiants acquerront des perspectives de première main sur la recherche dans leur discipline et acquerront de nouvelles connaissances et compétences.
 La deuxième année se concentre sur la filière de spécialisation en sciences intégrées des bassins versants et propose des cours et des formations sur la théorie de l'interdisciplinarité, l'application aux problèmes complexes des sciences de l'eau, les fondamentaux et les techniques de résolution des problèmes liés à l'eau, et les outils professionnels, tels que les outils scientifiques, de communication et de gestion de projet.
Les cours combinent des méthodes d'enseignement, telles que des cours magistraux, des travaux pratiques, des exercices de groupe, des travaux sur le terrain, des présentations d'étudiants ainsi que la réalisation d'un mémoire de recherche individuel au sein d'une équipe pluridisciplinaire pendant son stage.

Stage obligatoire au second semestre (6 mois).

Une mobilité à l'étranger est obligatoire (4 à 6 mois) et doit être réalisée avant l'accès en M2, soit dans le cadre du M1 auquel l'étudiant.e est rattaché.e, soit dans le cadre de la formation réalisée antérieurement par l'étudiant.e.

Université Claude Bernard - Lyon 1- UFR de Biosciences et Faculté des Sciences / INSA / ENTPE

Temps plein

Temps plein, du lundi au vendredi.
Période allant de début septembre à janvier pour la période de formation académique puis stage en entreprise de 6 mois.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac+5

Niveau de sortie

Master

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Outre les quatre grands champs de compétences, transversaux du référentiel national Masters
  • Usages avancés et spécialisés des outils numériques
  • Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés
  • Communication spécialisée pour le transfert de connaissances
  • Appui à la transformation en contexte professionnel
Deux autres champs de compétences sont à acquérir :
Connaissance et usages de l'interdisciplinarité dans le domaine de l'eau et des milieux aquatiques
  • Identifier les enjeux de l'Eau à différentes échelles de temps et d'espace
  • Savoir prendre en compte tous les défis : solidarité, accessibilité à l'eau, changement climatique, transition écologique et énergétique, économie locale, prise en compte des usages et des usagers, participation citoyenne, transition numérique et gouvernance
  • Modéliser les phénomènes complexes au service de la gestion durable de l'Eau
  • Développer des visions prospectives et des solutions pertinentes en matière de gestion de la ressource en eau
  • Savoir contribuer au travail en équipe en contribuant à la construction de savoirs pluridisciplinaires
Intégration en contexte international
  • Savoir mobiliser les connaissances scientifiques et les données sur l'Eau
  • Construire sa professionnalité en intégrant des références internationales
  • Construire et communiquer avec un réseau professionnel
  • Développer un esprit critique et d'innovation

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

A l'issue du Master
Secteurs d'activités :
  • Activités spécialisées, scientifiques et techniques
  • Administration publique.
Structures :
  • Administration publique centrale ou établissement public : Agences de l'eau, VNF, AFB, ONCFS, DREAL, CNR et autres grandes Compagnies
  • Bureaux d'études, Cabinet de conseil ou d'expertise
  • Organisme de Recherche et/ou d'enseignement (pendant ou après une thèse) : CNRS, INRAE...
Types d'emplois accessibles :
  • Chargé.e de mission gestion de l'eau ou des cours d'eau (Conseils régionaux ou généraux, Structures Intercommunales, Parc Naturels Régionaux, Parc Nationaux)
  • Chargé.e d'études ou de projets (bureaux d'études, cabinets d'expertise ou de conseil, DREAL, DDT, AFB, CREN, Agences de l'Eau, VNF, Associations, ONG)
  • Consultant.e
  • Coordinateur.rice scientifique (CREN, PNR, Réserves Naturelles, Parcs Nationaux)
  • Ingénieur.e d'étude et de recherche
  • Chercheur.e et enseignant.e-chercheur.e. (après un doctorat).
 

Inscriptions

Coût de la formation

Les droits d’inscription pour l’année 2022/2023 ne sont pas encore connus.

Droits d’inscription 2021/2022 en master 243 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 92 euros.